Blogueurs : êtes-vous atteint de la "générageole" ?

Puzzle

 

Nous avons tous une histoire personnelle à raconter, une expérience à transmettre, une philosophie de vie…

Pourtant, nombreux sont les blogueurs qui ne savent pas par quoi commencer, ni de quoi parler.

Est-ce votre cas?

Faites-vous partie de ces (futurs) blogueurs qui aimeraient gagner leur vie sur internet, mais qui restent devant une page blanche à se demander s'ils devraient plutôt parler de leur vie, de leur travail, de leurs expériences ou de leur hobby?

Peut-être que vos idées se bousculent dans votre tête et que vous avez devant vous une multitude de thématiques dans lesquelles vous lancer.

Finalement, vous vous dites peut être que vous allez parler d'un peu de tout, histoire vous assurer plus de visiteurs et de futurs clients?

Laissez-moi, si vous le voulez bien, vous raconter une expérience personnellement vécue avec ce grave problème.

En fait, lorsque j'ai commencé à bloguer en 2009, je ne savais pas vraiment dans quel domaine me lancer sur internet et pourtant il y avait une chose dont j'étais absolument certaine, c'est que j'adorais écrire !

Si ça c'est pas merveilleux…

Pourtant, après avoir créé un blog sur l'écriture et ne voyant pas comment faire pour gagner ma vie au travers de cette thématique, je me suis dit que je devrais peut-être envisager de parler du l'arrivée des ebook ou bien d'aborder le développement personnel.

Finalement, je n'y arrivais pas non plus.

J'ai donc tenté plusieurs domaines (niches) et je me suis tellement éparpillée que j'ai fini par ne plus savoir sur quel blog, ni dans quelle niche me concentrer pleinement.

J'étais atteinte d'une maladie horrible : "La générageole" (oui c'est un mot que je viens d'inventer hihi)

Qu'est-ce que la "générageole"?

La "générageole" est une maladie qui se propage très vite, dès lors que l'on se sent mal dans sa thématique, dès lors que l'on cherche à faire "un peu de tout", dès lors que l'on s'écarte du flux coulant de la source du sujet abordé.

La "générageole" c'est s'éparpiller, c'est sortir de la niche choisie, parce que l'on pense que l'on devrait travailler d'une façon plus large pour amener plus de visiteurs sur son site ou blog.

En fait, la "générageole" fait fuir non pas les visiteurs qui arrivent parce qu'ils viennent de trouver une réponse à une question qu'ils ont introduit dans leur moteur de recherche, mais bien le "véritable potentiel clients" qui ne verront sur ce site ou blog qu'un thème "généraliste" sur lequel ils reviendront, peut-être, chercher une réponse à une autre question un autre jour… qui sait !

Oui, ça fait une longue phrase pour une si petite maladie que la "générageole", mais si d'aventure vous constatez que vous êtes contaminé, le meilleur remède à cette maladie est de la stopper immédiatement !

Alors, comment stopper la "générageole" lorsque l'on fait du blogging depuis peu ou même depuis longtemps?

La réponse est simple, nettoyez, nettoyez et nettoyez au maximum tout ce que vous pouvez. Relisez vos articles, surtout s'ils sont tous sur le même blog et réécrivez-les en les moulant plus concrètement au thème de votre niche.

Si la maladie est plus grave… Que votre "générageole" s'est étendue sur plusieurs sites ou blogs que faire alors ?

Posez-vous tout un weekend sur votre (vos) mini-entreprises que sont vos sites ou blogs et commencez par rétablir leur niche de départ, au pire vous pouvez toujours en fusionner plusieurs, au mieux, vous pouvez bien les structurer et en faire plusieurs blogs de niches bien distincts.

Cependant, si la "générageole" vous empêche de bien structurer vos objectifs parce que votre travail est trop dispersé vous pouvez aussi envisager de vendre l'un ou l'autre site ou blogs (j'aurais dû y penser à l'époque au lieu de les abandonner, tout le monde fait des erreurs).

Vous avez également une seconde solution qui serait de déléguer la production d'articles et leur publication à un freelancer qui serait ravi de gagner un nouveau client.

Et si vous êtes aussi fauché qu'au jour du lancement de votre premier site ou blog?

Cherchez quelqu'un dans la famille qui aime la niche de l'un d'entre eux et qui serait ravi de vous écrire ou de vous faire des vidéos sur le sujet.

Vous seriez surpris de voir combien de personnes seraient heureuses de se rendre utile en faisant quelque chose qui leur plait.

Bref, bloguer, devenir blogueur ou avoir un site de e-commerce ou autre demande surtout de se prémunir de la "générageole" !

Vous êtes prévenu ;)

 

 

Commentaires (2)

Serge
  • 1. Serge | 03/09/2016
Alors, ai-je la générageole? J'ai bien, quelques symptômes docteur!, j'ai tendance à penser multitâche, multi-article, multi-niche, à penser généraliste pour donner pleins de bon conseils à tous ces gens qui vont se jeter sur leur souris pour aller sur mon blog ultra connu! Hein? Vous pensez que je rêve? Mais oui, vous avez raison docteur!! À présent j'ai bien appris ma leçon, et je sais compter sur tous les doigts d'une main, donc je peux compter sur moi!!
Suis-je déjà guéris docteur?
Alors merci pour ce vaccin!
Je repasse quand pour la piqure de rappel??
Ps: super article Nicole, bravo!!
nicole-devosse
  • 2. nicole-devosse (site web) | 03/09/2016
Merci Serge pour ton commentaire :)
Pour ce vaccin, il y a un rappel tous les mois pendant 3 mois, puis une fois par an!
C'est indispensable pour ne plus tomber dans la "générageaole" ;)

Ajouter un commentaire